dreadnought


dreadnought

dreadnought nom masculin (anglais dreadnought) Type de cuirassé anglais lancé en 1906. (Il constitua l'élément principal des flottes de guerre jusqu'en 1939.)

⇒DREADNOUGHT, subst. masc.
Vx. Cuirassé d'escadre anglais de gros tonnage, comportant une artillerie lourde et légère. Les dreadnoughts dorment là, imposants de laideur terrible (LOTI, Vertige mond., 1917, p. 190). Dans les dernières années qui précèdent la guerre de 1914, devant les constructions de cuirassés allemands, la Grande-Bretagne a dû engager de grosses dépenses pour accroître le nombre de ses dreadnoughts (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1966, p. 391).
Rem. On rencontre ds la docum. super (-)dreadnought, subst. masc., p. métaph. L'imposant super-dreadnought qu'on appelle système philosophique (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 64).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1906, 17 févr. Dreadnought (Mon. de la Flotte, p. 4, c. 2 ds BONN.); cf. 1912, sept. (Croneau ds R. gén. des sc., p. 672 : l'Autriche-Hongrie construit actuellement quatre super-dreadnoughts). Angl. dreadnought (littéralement « celui qui ne craint rien ») nom d'un grand cuirassé angl. lancé à Portsmouth en févr. 1906 (BONN.). Fréq. abs. littér. :3.

dreadnought [dʀɛdnɔt; dʀɛdnɔf] n. m.
ÉTYM. 1906; mot angl. signifiant « qui ne redoute rien », de to dread « redouter », et nought, forme archaïque, « nullement »; nom d'un cuirassé.
Anglic. Vx ou hist. Mar. Gros cuirassé d'escadre (notamment en 1914-18).
0 À Cronstadt, l'affaire se déclenche à neuf heures et demie. Ce sont les torpilleurs T 501 et T 513 qui ouvrent le feu. Ils torpillent à bout portant l'énorme dreadnought Tsaréwitch, vaisseau-amiral.
B. Cendrars, Moravagine, in Œ. compl., t. IV, p. 153.

Encyclopédie Universelle. 2012.